Perturbation d’un sentiment et stratégie adaptée en Shiatsu thérapeutique

livre MTC Ben ShenIl faut bien avouer, les amis Shiatsu-shi, que vous ne verrez que peu ou pas du tout certaines maladies ou certains symptômes décrits en MTC qui sont du territoire de la médecine officielle : Infarctus, AVC, maladies infectieuses, troubles psychiatriques graves… En revanche je crois pouvoir dire sans me tromper que bon nombre de troubles dits émotionnels peuvent être traités aisément par le Shiatsu Thérapeutique. Et bien des personnes viendront frapper à la porte de votre cabinet pour de tels troubles. 

Pour faire face à ces demandes, nous utiliserons les Ben Shen, tour à tour nommées « émotions », «  sentiments » ou « entités viscérales ». Ce terme d’entités viscérales employé par Charles Laville-Méry, célèbre acupuncteur français, rend bien compte de l’aspect psycho- organique de chaque fonction. Ainsi quand nous disons que le Foie est déficient, nous ne faisons pas uniquement référence à l’organe mais bien aussi à toute une organisation organique (le Foie et la Vésicule Biliaire dans le Yin/Yang), spatiale (cadran oriental), climatique (couche Tsue Yinqui lutte contre le Vent) et enfin psycho-émotionnelle (Hun-colère -ressentiment) dans lequel il s’inscrit (Lire l’article Récapitulatif des 5 entités viscérales)

C’est cet aspect et ce regard psychologique qui va être traité ici même et le praticien de Shiatsu a des outils précis pour bien œuvrer dans ce domaine.

La possibilité offerte au receveur de rester habillé confère déjà à la séance une intimité qui pourra souvent permettre la confidence. Paradoxalement, on se dévoile plus quand le corps reste voilé et de cela l’Orient a toujours témoigné. Le Shiatsu n’est pas un massage même s’il est corporel et manuel, il ne faut pas l’oublier.

Le temps passé ensemble dans lequel le praticien interroge, inspecte, palpe, ressent est aussi un atout puissant du Shiatsu. Quel est, dans la consultation, le temps passé par un médecin de ville ? Seulement quelques minutes. Peut-on atteindre le cœur d’un être en si peu de temps ? Même chez les confrères acupuncteurs combien de praticiens restent avec leurs patients tout au long de la séance ? On peut parfois se sentir « abandonné » n’est-ce pas ?

Nous avons là un atout de choix, la proximité thérapeutique à travers laquelle la compassion s’effectue et la réparation s’exécute.

book-acupuncture-illustration

L’écoute bienveillante conjuguée à l’action manuelle globale, le corps travaillé jusque dans ses extrémités, incite le receveur à s’épancher et il en est souvent lui-même étonné. Le corps parle et se libère, les mémoires sont activées, l’Énergie veut irriguer les zones oubliées, celles-là mêmes qui ont été blessées, traumatisées et parfois depuis si longtemps. C’est la reviviscence. Les mains tissent une toile réparatrice, font circuler le Qi (Ki) et le Sang, apaisent les tensions, soulagent les maux, désobstruent les stagnations. Les zones de Froid ou de Chaleur s’harmonisent, les vides et plénitudes aussi. L’alternance du Yin/Yang est alors restaurée et l’équilibre s’en trouve renforcé.

Voici notre propos d’aujourd’hui : comment agir quand un sentiment-émotion est perturbé et quelle stratégie employer ? Quels sont les points majeurs qu’il faudra mobiliser pour restaurer la santé?

Pour rappel les troubles des entités viscérales en MTC sont une cause de déséquilibres internes et modifient grandement la circulation du Qi dans le corps. Certains les ont nommés « Blessures internes ».

Description des 7 émotions

  • La joie en excès détend, relâche le Qi : il y a extravasion de la circulation, comme un fleuve qui sort de son lit. Trop de joie entraîne la dessiccation du Qi.
  • La tristesse en excès bloque les souffles, elle entraîne un Feu interne et dissout le Qi.
  • La peur en excès le fait descendre et l’immobilise. La Peur pétrifie, cristallise, entrave le mouvement.
  • La rumination en excès noue le Qi, elle entraîne des stagnations et empêche le flux naturel de s’écouler librement. Les articulations sont nouées.
  • La colère en excès fait monter et sortir le Qi, elle accélère le vieillissement et empoisonne les muscles. Elle entraîne de la Tension interne pouvant créer du Feu.
  • La frayeur rompt la relation entre Rein et Cœur. Elle laisse l’individu bloqué à l’inspir et le diaphragme se noue. Elle lèse le Shen
  • L’accablement bloque la circulation du Qi. Il est comme de la Tristesse accumulée en profondeur.

En cabinet, tous les jours les exemples abondent et preuve est faite comme nous l’avons déjà que les émotions internes accumulées perturbent de manière évidente la circulation du Qi.

Voici quelques exemples concrets et vécus en cabinet :

Cas 1-Danièle : Le corps est comme gelé, le bassin est bloqué et tout semble pousser vers le bas. Les tensions sont multiples. Prolapsus de la vessie.

Sa mère a vécu l’invasion allemande enceinte de sa personne. Elle raconte l’effroi qu’elle a vécu quand la Gestapo est venue chercher son mari résistant qui était alors au 1er étage…Il a pu sauter et s’enfuir en tombant sur le chien qui a amorti le saut et qui, chose incroyable, n’a rien dit de sa douleur d’avoir été ainsi aplati par son maître…

Il faudra soigner le Zhi ! Patience immense pour soulager la mémoire du corps, redonner confiance, s’ouvrir à la vie.

Cas 2-Yasmina : elle est chauffeur de taxi et angoisse, car les clients se font rares et les charges sont là inexorables…La poitrine est bloquée, rupture entre le haut et le bas du corps…Chaleur et tensions en haut et froid et stagnation en bas…Insomnies, fatigue, peur de l’avenir sont son lot quotidien.

Il faudra équilibrer le Shen, le Po et le Zhi.

Cas 3-Franck : est le père d’une ancienne élève. Il est architecte et possède un gros cabinet avec plusieurs salariés, Il officie dans le sud de la France.

Un jour, commande lui est passée par un notable de la ville qui est aussi un élu bien connu. La commande est honorée par le cabinet, mais l’homme ne réglera jamais sa dette, il est coutumier du fait. Plusieurs millions d’euros manquants font plonger le cabinet qui est déclaré en faillite. Franck est fou de rage, mais ne peut rien faire, son cabinet est plié, les salariés licenciés.

Il lui arrive de croiser l’individu dans sa ville, il parade impuni. Lui, impuissant, ravale sa haine. Il a envie de tuer. Une maladie du système musculaire se déclare peu de temps après l’invalidant gravement par une inflammation généralisée. Il mourra quelques années plus tard d’un cancer du Foie.

Il fallait soigner le Hun mais il n’a pas voulu se faire aider ou si peu.

Cas 4-Jacqueline : elle vient au cabinet en urgence accompagnée de sa belle soeur ; elle est affolée et ne peut vivre seule, ni même sortir quelques minutes sans quelqu’un pour veiller sur elle. Elle souffre d’angoisse profonde.

Son regard est apeuré , elle raconte la perte d’une fille aînée il y a 30 ans et l’impossibilité d’avoir pu « faire le deuil » car il fallait taire sa douleur pour continuer d’élever deux autres filles qui avaient à l’époque 10 et 17 ans…Elle ne peut pleurer , tout est bloqué : Il faut apaiser le Shen, équilibrer le Zhi. Dès le soir de la séance, les larmes coulent, mais cessent le lendemain. Il faudra du temps et de la patience pour accueillir le chagrin enfoui. Le corps et la psyché sont restés bloqués, tétanisés, après le choc.

chagrin tristesse MTC

Quand on traite une personne, on ne sait pas l’âge émotionnel qui est le sien, avec Jacqueline on a le sentiment d’une petite fille perdue- Elle a pourtant 70 ans- elle demande à être rassurée et comprise, elle est sous camisole chimique.

Peut-être n’a-t-elle jamais eu le droit d’accès à sa tristesse. Le point 7P, grand point des chagrins secrets sera le bienvenu.

Stratégie par le Shiatsu Thérapeutique

Il faut dès le départ bien comprendre la liaison du psychisme avec les organes et leur circulation respective. Il faudra donc rétablir le sens cohérent de la circulation du Qi comme mentionné plus haut.

Comprendre aussi que le Foie est un organe fort. Il attaque les autres, enflamme et monte à la tête. Il faudra détendre, ouvrir les extrémités, le soumettre aux pieds.

Le Poumon est un organe faible, tourné vers l’avenir, qui subit souvent les attaques de l’extérieur, il faudra le renforcer, le réchauffer, pratiquer des exercices respiratoires, utiliser des Huiles essentielles : Prânayama bienvenu.

Le Cœur aime rayonner, il a souvent besoin d‘être purifié et apaisé : « le sage a le cœur vide ». Marche, et méditation bienvenue.

La Rate part vite en rumination et cela entraîne souvent des nœuds et des stagnations ; correction avec la nourriture. Mouvements bienvenus : Tai Chi, Qi Gong, autos -massages…

Le Rein n’est pas souple, il est difficile à traiter dans son psychisme, car l’individu est souvent obtus ou difficile à atteindre, difficile à convaincre. Pratiquer un shiatsu puissant et profond. Percuter le corps.

Ch'en_Hung-shou_002

Une stratégie globale très efficace est celle-ci :

  1. Agir sur le Point Shu+ point de la 2éme chaîne de Vessie correspondant sur la même ligne. Exemple 15v et 44V pour le Cœur
  2. Agir sur un point porte (portant l’idéogramme Men : exemple Shen Men pour le Cœur 7C) qui ouvre l’accès à l’organe et à son psychisme.
  3. Agir sur le Point Xi du méridien correspondant (Cœur : 6C)
  4. Agir sur le point spécifique sur le méridien du Rein (Cf ci-dessous : Cœur 23R))

Les points dit « Spécifiques » sont en relation avec le sang et donc avec « l’Esprit » qu’il abrite : ils sont tous sur la ligne du Rein entre ventre et poitrine.

  • 14R est en relation avec le Rein : il donne de la force au Sang (sur la ligne du 5 RM)
  • 17R est en relation avec le la Rate : Il produit et transforme le Sang (ligne du 10 RM)
  • 21R est en relation avec le Foie : Pour la conservation et le stockage du Sang (ligne du 14RM)
  • 22R est en relation avec le Poumon ; pour la fluidité et l’oxygénation du Sang (16RM)
  • 23R est en relation avec le Cœur : pour la circulation et la propulsion du Sang (17RM)
  • Penser aussi que tous les points Jing (puits) apaisent le mental et restaurent la conscience : Ils se trouvent aux extrémités.
    • 9C, 9MC, 11P (Main)…1R, 1RP, 1F (Pied)…Pour les Yin
    • 67V, 44VB, 45 E (Pied)…1GI, 1TR, 1IG (Main)…Pour les Yang

On peut aussi envisager de faire en dispersion le 1er et le dernier point de chaque méridien pour fluidifier la circulation du Qi (faire plier le genou pour les méridiens de la jambe)

Penser également aux 8 points Shen (8 est le chiffre de la perfection) particulièrement adapté pour apaiser le psychisme :

  • 7C ShenMen,
  • 44V ShenTang,
  • 13VB BenShen,
  • 11DM ShenDao (peut se coupler avec 17RM)
  • 24DM Shen Ting,
  • 23R ShenFeng
  • 25R Shen Cang,
  • 8 RM ShenQue

Une manœuvre très bien reçue est : 13VB + 24DM + 8RM ; coiffer le sommet du front avec une main et ancrer dans le nombril avec l’autre main ou le majeur. « Enraciner le Shen » est son nom.

AuteurBernard Bouheret  Comité de lecture : Jean-Marc Weill, Ivan Bel


Livres pour aller plus loin :

  • « Les mouvements du Cœur »  Pére Larre et Élisabeth Rochat de la Vallée Chez DDB
  • « Acupuncture et psychologie » Yves Réquena chez Maloine
  • « Le Cœur en médecine chinoise » Chez You Feng
  • « Le psychisme et la musicothérapie des chinois » Dr Borsarello chez Trédaniel
  • « Les 101 notions clés de la Médecine chinoise » Élisabeth Rochet de la Vallée chez Trédaniel
  • « La vie, la médecine et la sagesse » su Wen les 11 premiers traités  Pére Larre et Élisabeth Rochat de la Vallée chez Cerf
  • « L’homme et ses symboles en Médecine Traditionnelle Chinoise  » Dr  Jean Marc Kespi chez Albin Michel
  • « Vade mecum de Shiatsu Thérapeutique » Bernard Bouheret chez Quintessence