Traitement du bruxisme

De nos jours, de plus en plus de personnes serrent les mâchoires et grincent des dents la nuit. Cette maladie, connue sous le nom de bruxisme, touche surtout les pays occidentalisés et les causes psychologiques ainsi que le stress, la sensation d’être coincé et de ne pas pouvoir dire le fond de sa pensée n’y sont pas pour rien. Mais en médecine chinoise, il s’agit surtout d’un symptôme qui cache plusieurs types de déséquilibre. Voyons comment les chinois perçoivent le bruxisme.

Auteur : Ivan Bel

Petit tour sur le bruxisme

Le bruxisme représente 50% des clients de dentisterie en 2016, soit presque la moitié de la population actuelle, alors que c’était seulement 20% dix ans auparavant. Cette augmentation est donc particulièrement liée à l’environnement socio-professionnel, à l’alimentation et au stress. Les dentistes ne savent pas quoi faire, à part des gouttières pour éviter une usure prématurée de l’email des dents. Il est donc important de bien connaître cette pathologie.

En réalité, ce n’est pas une maladie, mais un désordre du sommeil qui touche 8 à 10% de la population, sans rapport avec le sexe ou l’âge. Il existe une version de jour et une de nuit.

Le bruxisme impose à la personne souffrante de serrer les mâchoires jusqu’à avoir mal. Dans la version de nuit, un grincement de dent se fait entendre, ce qui indique un frottement des dents qui use rapidement et lime les dents.

Symptômes :

  • Mâchoires serrées
  • Grincement des dents la nuit
  • Usure prématurée de l’émail

Étiologie :

  • Stress mais sans certitude, car les gens stressés ne sont pas les seuls à subir cela
  • Trouble de la dopamine, hormone précurseur du sommeil, mais là aussi sans certitude clinique

Traitement :

  • Médical : clonidine, médicament pour l’hypertension marche à peu près bien, mais chute de tension et suppression de la phase paradoxal de sommeil.
  • Dentisterie : avancement de la mâchoire ou plaque d’occlusion (gouttière) pour ne pas frotter les dents. Pas pratique, cher et peu efficace mais pas mieux.

Approche selon la MTC

Si les symptômes sont les mêmes, la médecine chinoise distingue 5 tableaux pathologiques différents. Vu la difficulté à faire cesser le bruxisme avec juste de la relaxation et du massage, il est capital d’arriver à bien les distinguer pour orienter correctement le traitement en shiatsu thérapeutique. Les tableaux sont :

  1. Le Feu exubérant du Cœur et de l’Estomac
  2. L’accumulation et la stagnation des aliments et des boissons
  3. Les ascaris harassent l’interne
  4. Vide de Ki et de Sang
  5. Agitation interne du Vent du Foie

Feu exubérant du Cœur et de l’Estomac

Il s’agit d’un double tableau pathologique que l’on retrouve dans les cas d’ulcérations buccales ou de troubles psycho-émotionnels importants avec un fort stress. Si le problème est une ulcération de la bouche, on les trouve sur la joue et les gencives, avec du rouge et douloureuse avec un contour jaune. Mais dans le cas du bruxisme, on aura davantage le tableau avec du stress.

Symptômes :

  • grincements sonores des dents
  • dysphorie, agitation mentale, insomnie
  • mauvaise haleine
  • soif avec envie de boissons froides
  • digestion rapide et faim fréquente
  • vomissements
  • malaise gastrique
  • langue : rouge, enduit jaune et peu humide
  • pouls : glissant et rapide

Conclusions :

Le couple Feu et Terre sont en excès de chaleur. Le mental est agité (stress important). Les boissons froides cherchent à éteindre le feu de l’Estomac. La langue et le pouls indique à la fois la présence de chaleur et d’un trouble de type glaire au couple E/RP (glissant).

Traitement :

Le traitement consistera donc à calmer le Shen, et éliminer le Feu du Cœur et de l’Estomac.

Les grands points :

  • C8 (Shaofu)- MC7 (Daling) : élimine le Feu du Cœur et calme le Shen
  • C7 (Shenmen) – VC15 (Jiuwei) : calme le Shen
  • RP6 (Sanyinjiao) : nourrit le Yin pour éviter que le Feu blesse le Yin + calme le Shen
  • GI11 : élimine la chaleur en général
  • E40 (Fenglong), MC5 (Jianshi), MC7 (Daling) : dissout les Glaires
  • E44 (Neiting) – E21 (Liangmen) : élimine le Feu de l’Estomac
  • E45 (Lidui) : élimine le Feu de l’Estomac et calme l’Esprit, c’est le point principal pour calmer l’Esprit dans le cas de Feu de l’Estomac
  • VC13 : soumet le Ki rebelle de l’Estomac.

Accumulation et stagnation d’aliments et de boissons

Ce tableau est tout simplement une accumulation des aliments dans l’estomac qui ne les digère pas. Soit la personne a trop mangé, soit le Ki de l’Estomac ne descend plus. Ceci créé au minimum une plénitude épigastrique douloureuse à la pression.

En plus des symptômes qui suivent ci-dessous, on demandera l’état des selles. Si elles sont molles, les aliments bloquent le Ki de l’Estomac ET de la Rate, ce qui lui empêche de transformer l’Essence de la nourriture. S’il y a constipation, la Rate est forte, transforme la matière mais l’Estomac est trop faible pour pousser la matière fécale vers le bas. Pour rappel, le Ki de l’Estomac descend vers les pieds, c’est donc bien lui qui est chargé de la descente des aliments.

Symptômes :

  • grincements des dents pendant le sommeil
  • insomnie
  • distension et oppression de la poitrine et de l’épigastre
  • pas d’appétit
  • indigestion, éructation, régurgitation acide, mauvaise haleine
  • fatigue mentale
  • défécation difficile, alternance constipation/ diarrhée avec douleurs abdominales
  • urines foncées
  • Langue : enduit gras et collant, légèrement blanc ou jaune au centre et/ou à la base
  • Pouls : glissant et plein

Conclusions :

On comprend ici que tout se bloque et s’épuise à l’intérieur. Les distensions et le manque d’appétit indique une stagnation. La fatigue mentale indique que la Rate n’arrive plus à faire sa fonction de transport et transformation (enduit gras), tout comme l’intestin avec les problèmes de selles. L’urine foncée montre une augmentation des toxines et du pourrissement intérieur, tout comme les éructations. Le Shen (Feu) et atteint par la remontée du problème qui est en Terre, d’où l’insomnie. Le Hun (Bois) est perturbé dans sa relation de contrôle avec la Terre.

Traitement :

Dissoudre l’accumulation, éliminer la stagnation et restaurer la descente du Ki de l’Estomac. Pour ceux qui connaissent, libérer la Colonne du Vide (Xu Li) ou le Grand Luo de l’Estomac, du bas vers le haut afin de libérer de la sortie vers l’entrée. Un Qi Nei Zang est recommandé en complément.

Les grands points :

  • VC13 (Shangwan) : soumet le Ki rebelle et calme les éructations, les régurgitations acides, nausées et vomissements.
  • VC10 (Xiawan) : stimule le Ki de l’Estomac
  • E21 (Liangmen) : indiqué dans les tableaux de plénitude de l’Estomac et calme la douleur
  • E20 (Chengman) : dissout les accumulations de nourriture et soulage la sensation de plénitude. D’ailleurs son nom Chengman signifie « assumer la plénitude »
  • E44 (Neiting)-E45 (Lidui) : points distaux pour la plénitude de l’Estomac. Calment la douleur épigastrique, le 1er dissout en plus la Chaleur et le second les accumulations de nourriture
  • RP4 (Gongsun)-MC6 (Neiguan) : en association, ouvrent le Vaisseau pénétrant (Chong Mai), particulièrement indiqué pour tous les symptômes présents
  • E25 (Tianshu) : point Bo du GI, dissout la rétention de nourriture et favorise les selles.

Les ascaris harassent l’interne

Les ascaris sont de vers blancs, des parasites intestinaux, qui peuvent mesurer de 15 à 35 cm. Ils font maigrir la personne et peuvent toucher le Foie et les Poumons.

Symptômes :

  • grincements des dents pendant le sommeil
  • plénitude de l’Estomac
  • Douleur abdominale intermittente
  • Teint jaunâtre
  • Amaigrissement
  • Quelques fois prurit des narines
  • Macules ou tâches bleues dans le blanc de l’œil
  • Macules d’ascaridiose de couleur blanche sur le visage
  • Langue : petites tâches rouge vif à la pointe ou sur les bords de la ligne médiane de la langue. Enduit blanc et couleur rouge pâle
  • Pouls en Corde et Glissant

Conclusions :

En MTC les seuls traitements se font via des décoctions vermifuges. Pas de points MTC. Donc un vermifuge en pharmacie devrait faire l’affaire.

Traitement :

En aromathérapie : (pour adulte) : Tea-tree, Thym linalol, citron + capsules d’origan. 2gttes 3x par jour, ingurgiter une cuillère de miel.

Vide de Ki et de Sang

Ce tableau est commun aux pathologies d’Affaiblissement de l’Esprit, céphalées, hypothyroïdie, syndrome d’obstruction douloureuse (SOD) et de troubles psychiques et émotionnels. Il faut donc regarder la langue et prendre les pouls pour repérer tous les signaux qui indiquent ce tableau.

Symptômes :

  • grincements des dents pendant le sommeil
  • Teint blanc brillant
  • Asthénie
  • Souffle court
  • Lèvres et ongles pâles
  • Étourdissements et vertiges
  • Insomnies avec réveil précoce
  • Palpitations et légère anxiété
  • Acouphènes sourds
  • Langue : épaisse et pâle
  • Pouls : Fin, Faible ou Vide, Grand

Conclusions :

Le vide de Ki implique une fatigue générale mais aussi une déficience dans l’activité des organes (palpitation). La couleur pâle indique un vide de Sang, qui est le côté Yin du Ki. Quand les deux viennent à manquer, les organes supérieurs présentent des symptômes comme l’acouphène, le vertige, le souffle court, les palpitations. Si la langue est épaisse, c’est parce que la Rate ne peut plus transporter les Liquides Organiques par manque de Sang et ne peut donc produire du Ki. Le Poumon non plus (souffle court) et le Rein également. C’est pourquoi le bruxisme se retrouve aussi dans les cas de dépression ou de burn-out.

Traitement :

Dans l’ordre des priorités, remonter le Poumon pour le Ki de l’air, puis la Rate pour le Ki de la nourriture, puis le Rein pour le Ki. S’il reste du Jing dans les Vaisseaux Merveilleux, s’appuyer dessus pour gagner du temps. Vu l’état de la personne, le traitement sera plus long que dans les cas précédents.

Les grands points :

  • E36 (Zusanli) – RP3 (Taibai) – V20 (Pishu) – V21 (Weishu) : tonifient le Qi de la Rate et de l’Estomac comme source du Ki postnatal (Ciel postérieur)
  • VC6 (Qihai) : tonifie le Ki originel
  • P3 (Tianfu) : en tonification pour renforcer le Poumon, chasse le néfaste et la chaleur
  • V13 (Feishu) : en moxa tonifie le Poumon
  • V42 (Pohu) : en moxa, fortifie et stabilise le Po, chasse le chagrin et la tristesse
  • VG20 (Bauhui) : dégage le Shen et remonte le Ki vers le haut
  • C7 (Shenmen) : calme le Shen
  • V15 (Xinshu) : en moxas, tonifie le Cœur et dégage le Shen, améliore l’humeur
  • V44 (Shentang) : en moxas tonifie le Cœur et renforce le Feu du Shen
  • R3 (Taixi) : accroit le Yin et tonifie le Rein
  • RP6 (Sanyinjiao) : nourrit le Yin pour éviter que le Feu blesse le Yin + calme le Shen
  • VC4 et VG4 : en connexion pour renforcer le Ki général

Agitation interne du Vent du Foie

Lorsque le Vent du Foie se lève, les symptômes de ce tableau interne sont nombreux. On le retrouve dans les sensations de vertiges, les acouphènes aigus, l’hypertension, la fatigue, la maladie de Parkinson et bien sur les céphalées brusques et vives. Dans le cas présent, la dimension psycho-émotionnelle et la Chaleur sont tous les deux présents, ce qui aggrave le Vent interne. Pour rappelle le Vent interne lèse le Yin et donc sa partie matérielle qu’est le Sang. Il bouge fréquemment et déplace les zones de douleurs. Quand il est lié au Foie, il agite le Hun.

Symptômes :

  • Grincements des dents bruyants tout le temps
  • Tremblement des mains et des pieds
  • Tics, convulsions dans les cas sévères
  • Rougeur des pommettes
  • Transpiration nocturne
  • Chaleur des cinq cœurs
  • Bouche et gorge sèches
  • Langue : rouge et peu humidifiée
  • Pouls Xi (Fin), Xian (en Corde), Shuo (rapide), Chen (profond)

Conclusions :

Le Vent interne touche toujours le Foie, donne des douleurs mouvantes, des déviations et des tremblements. Il assèche (la bouche et la gorge), il lèse le Yin (d’où l’apparition de chaleur, de rougeur et de transpiration pendant la nuit). Si le pouls est fin peu de force, en corde problème de Foie, rapide présence de chaleur, profond c’est que le Yin se bat pour tenir bon.

Traitement :

La connaissance des points de traitement du Vent est indispensable dans ce cas-là. Il faut chasser le Vent et éliminer la Chaleur.

Les grands points :

  • F3 (Taichong) – VB20 (Fengchi) : soumettent le Yang du Foie et font tomber le Vent du Foie
  • F2 (Xingjian) : draine le Feu du Foie
  • VG16 (Fengfu) – IG3(Houxi) : soumettent le Vent du Foie
  • GI11 (Quchi) : disperse le Vent, élimine la Chaleur, soulage les douleurs
  • VC17, MC8 et R1 : en dispersion pour éliminer la chaleur des 5 Cœurs
  • R3 (Taixi) : accroit le Yin et tonifie le Rein
  • RP6 (Sanyinjiao) : nourrit le Yin pour éviter que le Feu blesse le Yin + calme le Shen
  • F8 (Ququan) : nourrit le Sang du Foie
  • MC6 (Neiguan) : calme indirectement le Yang du Foie, calme le Shen et stabilise le Hun
  • V12 (Fengmen) : dissipe le Vent, libère la surface
  • V18 (Ganshu) : désobstrue le Foie, créé un apaisement général
  • V47 (Hunmen) : désobstrue le Foie, calme le Hun, fortifie la Rate, harmonise l’Estomac, soumet le Ki rebelle.